Communiqué de presse details

Voir tous

Sleep Country Canada annonce des résultats record pour le troisième trimestre de 2016

1 novembre 2016

Les produits d'exploitation ont augmenté de 12,5 % pour atteindre 160,8 millions $;  le BAIIA d'exploitation connaît une hausse de 17 % et 

se situe à 33,6 millions $; le chiffre d’affaires des magasins comparables a progressé de 7,7 %

 

TORONTO, le 1er novembre 2016 /CNW/ - Sleep Country Canada Holdings Inc. (« Sleep Country » ou la « société ») (TSX : ZZZ),  le principal détaillant spécialisé dans la vente de matelas au Canada, a annoncé aujourd'hui des résultats financiers records pour le troisième trimestre et les neuf mois se terminant le 30 septembre 2016. Ces résultats représentent le 13e trimestre consécutif en matière de forte croissance des ventes des magasins comparables et de profits records.

 

Faits saillants du troisième trimestre

  • Les produits d'exploitation ont augmenté de 12,5 %, passant de 142,9 millions de dollars au troisième trimestre de 2015 à 160,8 millions de dollars.
  • La croissance des ventes des magasins comparables (la « CVMC1») a été de 7,7 %, comparativement à 13,4 % au troisième trimestre de 2015, ce qui équivaut au 13e trimestre consécutif de CVMC positive.
  • La marge brute a augmenté de 15,6 %, passant de 45 millions de dollars ou 31,5 % des ventes au troisième trimestre de 2015 à 52,1 millions de dollars ou 32,4 % des ventes.
  • Le BAIIA d'exploitationa augmenté de 17 % pour atteindre 33,6 millions de dollars ou 20,9 % des ventes contre 28,7 millions de dollars ou 20,1 % des ventes au troisième trimestre de 2015.
  • Le bénéfice net ajusté1 affiche une croissance de 22,8 %, pour se situer à 21,9  millions de dollars comparativement à 17,8 millions de dollars au troisième trimestre de 2015.
  • Le bénéfice dilué par action1 connaît une hausse de 22,4 %, passant de 0,47 $ au troisième trimestre de 2015 à 0,58 $.
  • Ouverture d'un nouveau magasin.
  • Approbation d'un dividende trimestriel de 0,15 $ par action.
  • Inscription à l’indice composé S&P/TSX en vigueur à la clôture des marchés le16 septembre 2016.

 Faits saillants des neuf premiers mois

  • Les produits d'exploitation ont augmenté de 15,2 % pour s'établir à 388,4 millions $ comparativement à 337,1 millions de dollars pour la période correspondante de 2015.
  • La CVMC1 était de 10,1 %, en plus des 10,8 %de CVMC il y a un an.
  • La marge brute a augmenté de 19,2 %, pour atteindre 112,4 millions de dollars ou 28,9 % des ventes, contre 94,3 millions de dollars ou 28,0 % des ventes pour la même période l'an passé.
  • Le BAIIA d'exploitation1 a augmenté de 24,8 %, passant de 52,8 millions de dollars ou 15,7 % des ventes il y a un an à 65,9 millions de dollars ou 17 % des ventes.
  • Le bénéfice net ajusté1 a enregistré une augmentation de 28,2 % pour s'établir à 39,4 millions de dollars par rapport à 30,8 millions de dollars pour la même période l'an passé.
  • Le bénéfice dilué par action1 a augmenté de 27,9 %, passant de 0,82 $ il y a un an à 1,05 $.
  • Ouverture de dix nouveaux magasins et rénovation de dix autres.

1 Voir la rubrique sur les mesures non conformes aux IFRS du présent communiqué.

 

Remarques du chef de la direction

« Nos résultats du troisième trimestre se sont avérés les meilleurs de toute notre histoire, et nous avons établi de nouveaux points de référence pour un certain nombre de paramètres financiers clés, notamment des produits d’exploitation de 160,8 millions de dollars, un BAIIA d’exploitation de 33,6 millions de dollars, et un bénéfice par action ajusté de 0,58 $ », a déclaré David Friesema, chef de la direction de Sleep Country Canada. « Ces nouveaux chiffres records, qui incluent également notre 13e trimestre consécutif de croissance positive des ventes des magasins comparables, soulignent la force de notre marque, le succès de nos campagnes de publicité et de notre formation en vente, ainsi que l'efficacité de notre stratégie visant à accroître les ventes d’accessoires.

 

Ensemble, ces facteurs ont contribué à une hausse de 10,3 % des produits des ventes de matelas, qui ont atteint 126,2 millions de dollars, et à une augmentation de 21,4 % des produits des ventes d’accessoires qui se sont établis à 34,6 millions de dollars au troisième trimestre. La croissance continue et accélérée de la vente d’accessoires à laquelle nous assistons dans toute la chaîne nous conforte dans les plans de rénovation de nos magasins suivant notre nouvel aménagement amélioré. Au 30 septembre 2016, nous comptions un total de 53 magasins aménagés suivant notre nouveau modèle, dont 10 magasins existants rénovés et 10 nouveaux magasins ajoutés depuis le début de 2016 ».

 

Déclaration de dividende

Le 1er novembre 2016, le conseil d'administration a déclaré un dividende de 0,15 $ par action ordinaire de la société, payable le 28 novembre 2016 aux actionnaires inscrits à la clôture des marchés le 18 novembre 2016. Ce dividende est désigné comme étant un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt canadien.

 


Résultats financiers et opérationnels choisis

(Tous les montants sont exprimés en milliers, sauf les données concernant les magasins et les actions)

 

T3

2016

T3

2015

% de changement

Cumul 2016

Cumul annuel

2015

% de changement

Produits d’exploitation

160847 $

142946 $

+12,5%

388357 $

337079 $

+15,2%

CVMC

7,7%

13,4%

N.S.2

10,1%

10,8%

N.S.2

Magasins ouverts:

1

6

 

10

12

 

Magasins rénovés

-

-

-

10

5

 

BAIIA d'exploitation

33624 $

28742 $

+17,0%

65922 $

52834 $

+24,8%

Bénéfice net tiré de l'exploitation

21402 $

8047 $

+166,0%

38397 $

(60310 $)

N.S.2

Bénéfice net ajusté tiré de l’exploitation

21874 $

17811 $

+22,8%

39448 $

30772 $

+28,2%

Bénéfice par action(de base)

0,57 $

0,39 $

+46,1%

1,02 $

(2,52 $)

N.S.2

Bénéfice dilué par action

0,58 $

0,47 $

+22,4%

1,05 $

0,82 $

+27,9%

2 N.S. – Non significatifs

 

 

Sommaire des résultats du troisième trimestre

Les produits d'exploitation du troisième trimestre ont augmenté de 12,5 %, passant de 142,9 millions de dollars au troisième trimestre de 2015 à 160,8 millions de dollars. Cette hausse est principalement attribuable à l'augmentation de 7,7 % de la CVMC et à l'ouverture de 10 nouveaux magasins depuis la fin du troisième trimestre de 2015. Les ventes de matelas comme les ventes d’accessoires ont nettement augmenté sur douze mois, les ventes de matelas affichent une hausse de 10,3 % (pour atteindre 126,2 millions de dollars contre 114,4 millions de dollars au troisième trimestre de 2015) et celles des ventes d'accessoires ont connu une hausse de 21,4 % (pour se situer à 34,6 millions de dollars contre 28,5 millions de dollars au troisième trimestre de 2015). L'industrie du matelas est touchée par les variations saisonnières, et les ventes du troisième trimestre sont habituellement les plus élevées de l’année. En moyenne, au cours des trois derniers exercices, Sleep Country a généré 21 % de son chiffre d'affaires annuel au premier trimestre, 23 % au deuxième trimestre, 31 % au troisième trimestre et 25 % au quatrième trimestre.

Au troisième trimestre, la marge brute a augmenté de 15,6 % pour s’établir à 52,1 millions de dollars ou 32,4 % des ventes contre 45 millions de dollars ou 31,5 % des ventes pour la même période de 2015. L'augmentation de la marge brute résulte d'une combinaison de trois facteurs. Avant tout, la rémunération du personnel des ventes et de la distribution a proportionnellement diminué, passant de 14,7 % des ventes au troisième trimestre de 2015 à 14,2 % au troisième trimestre de 2016. Les frais d'occupation des magasins ont diminué pour correspondre à 7,5 % des ventes contre 7,8 % au troisième trimestre de 2015 grâce à l'amélioration de l'effet de levier. Enfin, le coût des stocks et des autres charges directement liées aux stocks, après déduction des remises sur volume, s'est amélioré en tant que pourcentage des ventes.

Au cours du troisième trimestre de 2016, le BAIIA d'exploitation1 a augmenté de 17,0 % ou 4,9 millions de dollars pour atteindre 33,6 millions de dollars ou 20,9 % des ventes, comparativement à 28,7 millions de dollars ou 20,1 % des ventes au troisième trimestre de 2015. Ces résultats sont largement attribuables à la forte augmentation des produits d'exploitation sur douze mois, ainsi qu'à l'amélioration des marges brutes et à la baisse de tous les frais généraux et d'administration.  Les frais généraux et d’administration ont diminué de 25,4 % pour s’établir à  18,9 millions de dollars contre 25,3 millions de dollars au troisième trimestre 2015. Si l’on exclut certaines dépenses non récurrentes principalement liées au premier appel public à l’épargne (PAPE) de la société, les frais généraux et d’administration ont augmenté pour représenter 11,8 % des ventes par rapport à 11,4 % au troisième trimestre de 2015. Cette augmentation découle principalement de la hausse des frais de publicité, des salaires et des honoraires, des frais financiers et de cartes de crédit, des frais relatifs aux technologies de l'information, des frais d'occupation des entrepôts ainsi que de la majoration des honoraires professionnels et des dépenses liées à l'engagement communautaire. 

Le bénéfice net ajusté1 a augmenté de 22,8 % au troisième trimestre de 2016 pour s’établir à 21,9 millions de dollars (0,58 $ par action) comparativement à 17,8 millions de dollars (0,47 $ par action) au troisième trimestre de 2015, en raison d'une hausse du BAIIA d'exploitationet d'une baisse des frais financiers non liés au PAPE, qui ont été compensées par une augmentation de la charge fiscale.

 

Le bénéfice net du troisième trimestre de 2016 s'est établi à 21,4 millions de dollars (0,57 $ par action), comparativement à 8 millions de dollars (0,39 $ par action) pour la même période de 2015. L’augmentation du bénéfice net reflète principalement la hausse du BAIIA1 et la diminution des frais financiers, compensées en partie par l'augmentation de la charge fiscale. Les résultats comparatifs de 2015 incluaient partiellement les résultats de la société en exploitation, Sleep Country Canada Inc., avant que Sleep Country Canada Holdings Inc. ne l'acquière dans le cadre des opérations préalables au premier appel public à l’épargne (PAPE) en juillet 2015. En 2015, du fait du PAPE, la société a effectué un certain nombre d'opérations ponctuelles sans effet sur la trésorerie ayant trait à la structure de l'entreprise qui existait avant le PAPE, ainsi qu'à d'autres éléments non récurrents au moment du PAPE.

 

Sommaire des résultats des neuf premiers mois

Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2016, les produits d’exploitation affichent une progression de 15,2 % pour atteindre 388,4 millions de dollars comparativement à 337,1 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2015. Ces résultats s’expliquent principalement par la hausse de 10,1 % de la CVMC et l'ouverture d’un nombre net de 10 nouveaux magasins depuis la fin du deuxième trimestre de 2015. Les produits des ventes de matelas ont progressé de 12,2 % pour s’établir à 305,2 millions de dollars, tandis que les produits des ventes d’accessoires ont augmenté de 27,5 % pour atteindre 83,1 millions de dollars.

Le bénéfice brut a augmenté pour se situer à 112,4 millions de dollars ou 28,9 % des ventes, dans les neuf premiers mois de 2016 comparativement à 94,3 millions de dollars ou 28,0 % des ventes pour la période correspondante de 2015. Cette amélioration s’explique par une réduction proportionnelle de la rémunération du personnel des ventes et de la distribution qui correspondait à 15,9 % des ventes contre 16,3 % il y a un an et par l’amélioration de l'effet de levier sur les frais d'occupation des magasins, qui ont baissé pour atteindre 9,1 % des ventes contre 9,7 % il y a un an. Le coût des stocks et des autres charges directement liées aux stocks, après déduction des remises sur volumes, est resté inchangé en pourcentage des ventes pour les deux périodes.

Le BAIIA d'exploitation1 a augmenté de 24,8 %, passant de 52,8 millions de dollars ou 15,7 % des ventes pour la même période de 2015 à 65,9 millions de dollars ou 17,0 % des ventes pour les neuf premiers mois de 2016 en raison d'une solide croissance des produits d’exploitation et de fortes améliorations des marges brutes, contrebalancées toutefois par une augmentation des frais généraux et d'administration (excluant les dépenses liées au PAPE).

Le bénéfice net ajusté1 affiche une progression de 28,2 % depuis le début de l’exercice 2016 à 39,4 millions de dollars (1,05 $ par action) par rapport à 30,8 millions de dollars (0,82 $ par action)  il y a un an, principalement grâce à l’augmentation du BAIIA d'exploitation1 et à la baisse des frais financiers, compensées en partie par l'augmentation des amortissements et de la charge fiscale.

 

Le bénéfice net des neuf premiers mois de 2016 s'est établi à 38,4 millions de dollars (1,02 $ par action), comparativement à une perte pour la période comparable de 2015. Le rendement des neuf premiers mois de 2016 en matière de bénéfice net est largement dû à des augmentations du BAIIAet à une baisse des frais financiers, compensées en partie par une hausse des amortissements et de la charge fiscale. Les résultats comparatifs de 2015 incluaient partiellement les résultats de la société en exploitation, Sleep Country Canada Inc., avant que Sleep Country Canada Holdings Inc. ne l'acquière dans le cadre des opérations préalables au PAPE en juillet 2015. En 2015, du fait du PAPE, la société a effectué un certain nombre d'opérations ponctuelles sans effet sur la trésorerie ayant trait à la structure de l'entreprise qui existait avant le PAPE, ainsi qu'à d'autres éléments non récurrents au moment du PAPE.

Perspectives

La stratégie prépondérante sur le marché régional de Sleep Country, la grande notoriété de sa marque, sa réputation d’excellence en matière de service à la clientèle et ses liens incontestables avec ses fournisseurs lui donnent des moyens efficaces de poursuivre la croissance de ses produits d’exploitation, de sa rentabilité et de ses flux de trésorerie.

 

« À court terme, nous concentrerons nos efforts sur l’application rigoureuse de notre stratégie axée sur l’optimisation de l’expérience client », a indiqué M. Friesema. « Nous prévoyons ajouter un autre magasin en 2016, ce qui portera le nombre de nouveaux magasins à 11 pour toute l’année. Nous sommes également sur la bonne voie pour atteindre notre objectif visant la rénovation de 15 à 20 magasins en 2016, après avoir terminé 10 rénovations au cours du premier semestre, le moins occupé de l’année. En continuant à investir dans la publicité et dans la formation en vente, nous envisageons de faire croître le chiffre d’affaires des magasins comparables. Nous allons également continuer à stimuler la vente d’accessoires en proposant en magasin des produits novateurs et originaux. Ces efforts combinés nous aideront à maintenir notre croissance en 2017.

 

À long terme, nous avons l'intention de pénétrer sur de nouveaux marchés tout en développant des capacités de commerce électronique afin de répondre aux besoins dynamiques des consommateurs. Ces initiatives stratégiques nous permettront d’assurer notre place de leader sur le marché partout au pays ».

 

Conférence téléphonique

David Friesema, chef de la direction de Sleep Country, tiendra une conférence téléphonique pour les analystes et les investisseurs le 2 novembre 2016 à 10 h 00 (ET). Les numéros à composer pour suivre la conférence sont le 1-888-231-8191 ou 647-427-7450. Cette conférence téléphonique sera enregistrée, et il sera possible de l'écouter jusqu'au 9 novembre 2016. Pour écouter l'enregistrement, composez le 1-855-859-2056 ou le 416-849-0833 et utilisez le code d'accès 89360741.

 

À propos de Sleep Country

Sleep Country est le principal détaillant de matelas au Canada et le seul détaillant spécialisé dans les matelas avec une présence pancanadienne. Sleep Country exerce ses activités de vente au détail de matelas sous deux bannières, soit « Dormez‐vous? », le plus important détaillant de matelas au Québec, et « Sleep Country Canada », le plus important détaillant de matelas dans le reste du Canada. Au 30 septembre 2016, Sleep Country comptait 234 magasins et 17 centres de distribution au Canada. Étant donné que tous ses établissements sont des magasins d’entreprise, Sleep Country est en mesure de créer et de maintenir une culture fortement axée sur le service à la clientèle et d’offrir ainsi à ses clients un service en magasin et un service de livraison constants et de qualité supérieure.

Mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué renvoie à certaines mesures qui ne sont pas reconnues selon les IFRS et n’ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Ces mesures ne sont donc probablement pas comparables à des mesures analogues que présentent d’autres sociétés. Ces mesures sont fournies en complément des mesures conformes aux IFRS et permettent de mieux comprendre les résultats d’exploitation de la société du point de vue de la direction. Par conséquent, il ne faut pas les considérer hors contexte ni comme se substituant à l’information financière que la société présente conformément aux IFRS. La société utilise des mesures non conformes aux IFRS telles que la « croissance des ventes des magasins comparables » ou « CVMC », le « BAIIA », le « BAIIA d’exploitation » et le « bénéfice net ajusté » pour fournir aux investisseurs des mesures supplémentaires de son rendement en matière d’exploitation et faire ressortir, pour ses activités, des tendances que pourraient ne pas révéler les mesures financières conformes aux IFRS. La société est également d’avis que les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et d’autres parties intéressées utilisent souvent des mesures non conformes aux IFRS pour évaluer les émetteurs. La direction de la société se sert aussi des mesures non conformes aux IFRS pour faciliter la comparaison du rendement en matière d’exploitation d’une période à l’autre, préparer les budgets d’exploitation annuels, faire des prévisions et déterminer les divers éléments de la rémunération de la direction. Il y a lieu de se reporter au rapport de gestion de la société pour le troisième trimestre de 2016, que l’on trouvera sur SEDAR, au www.sedar.com, pour le rapprochement de ces mesures non conformes aux IFRS avec les mesures conformes aux IFRS comparables.

Information prospective

Certains renseignements figurant dans le présent communiqué comportent de l’information prospective ou des énoncés prospectifs qui reflètent le point de vue actuel de la direction en ce qui concerne les objectifs, les plans, les buts, les stratégies, les résultats d’exploitation, le rendement financier et le rendement en matière d’exploitation, les perspectives et les occasions de la société. On reconnaît l’information prospective et les énoncés prospectifs à l’utilisation d’expressions ou de mots tels que « peuvent », « pourraient », « pourront », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir » ou « être d’avis » ainsi que d’autres mots ou expressions similaires. L’information prospective et les énoncés prospectifs ne doivent pas être considérés comme des garanties d’événements, de rendements ou de résultats futurs et ne constituent pas forcément des indications exactes quant à la question de savoir si ou à quel moment de tels événements, rendements ou résultats se produiront. Tous les renseignements figurant dans le présent communiqué qui contiennent de l’information prospective ou des énoncés prospectifs sont présentés sous réserve de la présente mise en garde.

L’information prospective et les énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements accessibles à la direction au moment de la formulation de cette information ou de ces énoncés et reflètent les estimations, les opinions et les hypothèses sous‐jacentes de la direction ainsi que la bonne foi de la direction en ce qui concerne les stratégies, les perspectives, les événements, le rendement et les résultats futurs, et sont exposés aux risques et aux incertitudes qui accompagnent généralement toute attente future. Ces risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s’y limiter, ceux qui sont décrits dans la notice annuelle 2015 de la société qui a été déposée le 24 février 2016. Un exemplaire de la notice annuelle est accessible sous le profil de la société sur le site Internet de SEDAR, au www.sedar.com. D’autres risques et incertitudes non connus à l’heure actuelle de la société ou que la société considère actuellement comme étant de moindre importance pourraient également avoir une incidence défavorable sur la société.

Les lecteurs sont priés d’analyser avec soin les risques, les incertitudes et les hypothèses lorsqu’ils évaluent l’information prospective et les énoncés prospectifs et de ne pas s’en remettre sans réserve à une telle information et à de tels renseignements. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour cette information prospective ou ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que la législation applicable ne l’y oblige.

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez communiquer avec la personne suivante :

Robert Masson

Chef des finances

416.242.4774

robert.masson@sleepcountry.ca

Coordonnées du service des relations avec les investisseurs

Robert Masson, CFO investor.relations@sleepcountry.ca Téléphone : (416)242-4774
Adresse courriel *
Mailing Lists *